No: 120, 25 Mars 2021, Communiqué De Presse Concernant Les Conclusions Du Conseil De L'ue De Mars 2021

République De Turquie Ministère Des Affaires Étrangères 25.03.2021

Bien que la nécessité d'un ordre du jour positif ait été soulignée dans la section de conclusion du rapport de la communication conjointe sur « l'état d'avancement des relations politiques, économiques et commerciales entre la Turquie et l'UE » préparée par le vice-président et le haut représentant de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité Borrell et la Commission sur laquelle se fondent les conclusions du Conseil de l'UE, on constate que le rapport a été rédigé avec un point de vue unilatéral sous l'influence d'allégations étroites de quelques États membres. Nous saluons néanmoins les efforts déployés dans ce rapport en vue d'améliorer les relations entre la Turquie et l'UE dans le cadre d'un programme positif et l'effort visant à refléter son discours dans les conclusions du Conseil.

En tant que pays candidat aux négociations, nous souhaitons aussi sincèrement développer nos relations avec l'UE sur une base coopérative et mutuellement bénéfique en vue de l'adhésion. Par conséquent, grâce aux efforts de la Turquie et de nombreux États membres de l'UE prévoyants que la désescalade et la revitalisation des canaux de dialogue ont été rendues possibles. Dans ce contexte, la Turquie est en droit d'attendre de l'UE des mesures concrètes et constructives fondées sur un programme positif. Nous espérons que la conditionnalité établie par les conclusions du Conseil, la référence faite uniquement à certains domaines de coopération et le report à juin de la prise de mesures n'entraveront pas l'élan positif atteint jusqu'à présent.

Bien que nous soyons prêts à travailler avec l'UE et que nous avons transmis des propositions concrètes à cette fin afin de continuer à mettre en œuvre une déclaration Turquie-UE renouvelée du 18 mars avec tous ses éléments, y compris la coopération en matière de gestion des migrations, l'UE a agi de manière sélective, en négligeant le contenu global de la déclaration, et a eu recours à un langage ambigu. Ces mesures sont considérées comme de mauvais pas de la part de l'UE, que nous voulons tous ensemble transformer en acteur mondial.

Nous croyons que nous devons travailler sur les chapitres pertinents plutôt que d'avoir un simple dialogue sur l'état de droit et les droits fondamentaux. Dans ce contexte, nous attendons de l'UE qu'elle ouvre les chapitres 23 et 24, ce qui sera également conforme à la nouvelle stratégie d'élargissement.

La Turquie poursuivra ses efforts pour résoudre les crises régionales telles que la Libye, la Syrie et le Caucase du Sud. La coopération Turquie-UE dans ces domaines contribuera à la paix et à la stabilité régionales et favorisera nos intérêts communs. À cet égard, nous sommes favorables au lancement immédiat de mécanismes de dialogue structurel de haut niveau qui servent nos intérêts communs, non seulement sur les questions régionales ou de santé, mais dans tous les domaines, notamment l'économie, l'énergie, les transports, la lutte contre le terrorisme, la gestion des migrations et la libéralisation des visas.

Il est contraire au droit international de « juger » que les activités de forage de la Turquie et de la RTCN sont qualifiées d'« illégales » par l'UE qui, au nom de la solidarité, néglige ou ne parvient pas à freiner la position maximaliste et les actions provocatrices unilatérales du duo grec-chypriote grec. L'UE n'a ni autorité ni compétence en la matière. En revanche, les déclarations concernant Chypre, destinées à défendre les intérêts des Chypriotes grecs, sont détachées de la réalité et ne contribuent pas à une éventuelle réconciliation. La non-référence, une fois de plus, aux Chypriotes turcs et à leurs droits et intérêts légitimes dans la conclusion, atteste de la poursuite de la position partiale et préjugée de l'UE concernant Chypre.

Les mesures positives prises par l'UE pour défendre nos intérêts communs seront suivies de mesures positives de la part de la Turquie, pays candidat à l'adhésion.

Atatürk

Lundi - Vendredi

09:00 - 17:00
01/01/2021 01/01/2021 Jour de l'an
04/04/2021 04/04/2021 Fête de l'indépendance sénégalaise
05/04/2021 05/04/2021 Lundi de Pâques
01/05/2021 01/05/2021 Fête du travail
13/05/2021 13/05/2021 Eid al-Fitr / Korité
13/05/2021 13/05/2021 Jeudi de l'Ascencion
24/05/2021 24/05/2021 Lundi de Pentecôte
21/07/2021 22/07/2021 Eid al-Adha / Tabaski
09/08/2021 09/08/2021 Nouvel an musulman
15/08/2021 15/08/2021 Assomption
19/08/2021 19/08/2021 Tamkharit / Achoura
26/09/2021 27/09/2021 Grand Magal de Touba
19/10/2021 19/10/2021 Naissance de Mahomet le prophète / Al Mawlid
29/10/2021 29/10/2021 Fête nationale turque
01/11/2021 01/11/2021 Toussaint
25/12/2021 25/12/2021 Noël